Nous utilisons des cookies pour la mise à disposition et le fonctionnement de ce site internet. Si vous nous autorisez à utiliser des cookies à d'autres fins, veuillez cliquer ici. Informations relatives à la désactivation des cookies et à la protection des données

La vie de Berthold Leibinger : une rétrospective à quatre points de vue

Talent d'ingénieur, capacité de prise de risque, ouverture au monde : beaucoup de contemporains de Berthold Leibinger font de ces caractéristiques la formule qui l'a conduit au succès et a permis à TRUMPF de devenir le leader mondial de la construction de machines et de la technologie laser.

Berthold Leibinger und Ehefrau Doris

"I just want to give something back to this country of mine that has given so much to me."

Prof. Dr. Berthold Leibinger
TRUMPF shareholder with his wife Doris

Avec son envie d'essayer sans cesse de nouvelles choses, Berthold Leibinger a fait de TRUMPF un garant de l'innovation pendant plus de cinq décennies. Pour cela, il a pu compter non seulement sur sa discipline de travail – que lui a donnée son éducation protestante piétiste à Korntal – mais aussi sur son amour de la technique et son ouverture au monde, qui lui venaient également de ses parents. Son père, qui possédait une formation en technique chirurgicale, venait d'une famille avec des antécédents dans la technologie médicale, et sa mère tenait une boutique d'art d'Extrême-Orient à Stuttgart. Aussi, il a très tôt franchi le pas et s'est installé à l'étranger afin de favoriser la percée de son entreprise dans des technologies importantes et de faire de TRUMPF un acteur mondial.

Berthold Leibinger a eu trois enfants avec son épouse Doris. En 2005, il a transmis la présidence du directoire à sa fille, Nicola Leibinger-Kammüller, son fils Peter Leibinger devenant quant à lui vice-président. Sa benjamine, Regine Leibinger, dirige le cabinet d'architectes berlinois Barkow Leibinger.

Berthold Leibinger n'était pas seulement un entrepreneur et un ingénieur doué, doté d'une volonté constante de changement, mais également un acteur de la vie publique, qui a toujours donné un éclairage social et culturel à son action. Vous trouverez sur ce site un résumé des influences qui l'ont marqué, de ses principales inventions et décisions stratégiques ainsi que de ses œuvres économiques, politiques et sociales.

« La curiosité chevillée au corps »

Berthold Leibinger évoque son amour de la technique, de l'art, de la musique, de la littérature et du Japon.

Enfance, foyer parental et formation – Berthold Leibinger et ses premières influences

"A laser is a tool that can serve to separate or connect – it all depends on the setting."

Prof. Dr. Berthold Leibinger
TRUMPF shareholder in conversation with Erich Honecker

L'esprit d'invention et le talent d'ingénieur de Berthold Leibinger, garants d'innovation dans l'usinage des tôles

Premier brevet alors qu'il est encore étudiant

En 1957, tout en préparant sa thèse de fin d'études chez TRUMPF, Berthold Leibinger se penche sur les imperfections techniques des cisailles utilisées à l'époque pour la découpe des tôles. Résultat : la grignoteuse-dupliqueuse, qui allait devenir le moteur du succès de TRUMPF durant les années de miracle économique, et valoir à TRUMPF le surnom de « roi du grignotage » dans la presse.

Vie et travail aux Etats-Unis

En 1958, Berthold Leibinger et son épouse Doris réalisent leur rêve d'aller vivre et travailler aux Etats-Unis. Deux années durant, il travaille comme concepteur à la Cincinnati Milling Machine Company à Wilmington (Ohio) – alors le premier constructeur de machines-outils du monde.

Retour en Allemagne avec de nouvelles idées

Aux Etats-Unis, Berthold Leibinger découvre les machines-outils à commande numérique. Celles-ci lui donnent l'idée de développer lui-même, au milieu des années 1960, une poinçonneuse-dupliqueuse à commande numérique. Son audace est payante : en 1968, la TRUMATIC 20 fait sensation au salon européen de la machine-outil de Paris.

Des inventions dans le domaine des machines portatives

En 1963, Berthold Leibinger crée la rupture dans le domaine des machines portatives : avec la nouvelle chanfreineuse TKF à commande manuelle, l'opérateur, dans un renversement complet du procédé habituel, peut réaliser des chanfreins en usinant une tôle stationnaire étape par étape. Cette innovation ne représente qu'un seul de ses nombreux brevets.

Révolution dans l'usinage des tôles

Au cours d'un nouveau séjour aux Etats-Unis en 1978, Berthold Leibinger étudie en personne s'il est possible d'utiliser un laser CO2 pour couper de la tôle. Une fois encore, son intuition se révèle juste : un an plus tard, il présente la première machine poinçonnage/laser, encore dotée dans un premier temps de sources laser produites aux Etats-Unis.

Le laser fait un tabac

Bien sûr, Berthold Leibinger nourrit l'ambition de produire ses propres sources laser. Il y parvient en 1985 avec le premier laser CO2 produit en interne, le TRUMPF LASER TLF 1000. Quatre ans plus tard seulement, le premier laser « à faisceau plié » de TRUMPF arrive sur le marché. Il est à ce jour le laser multi-kilowatt le plus vendu au monde.

- / -

Internationalisation, indépendance, proximité client : les principes de gestion de Berthold Leibinger comme facteurs de l'ascension de TRUMPF

En 1961, après son séjour aux Etats-Unis, Berthold Leibinger est nommé responsable du service de conception à Weilimdorf, qui compte à cette époque sept collaborateurs. Dans cette fonction, il a conçu beaucoup de nouveaux produits importants, qui ont conduit a un remaniement complet du catalogue TRUMPF et permis la croissance ultérieure de l'entreprise.

De 1966 à 1978, Berthold Leibinger est directeur technique et associé. Durant ces années, lui et son co-associé Hugo Schwarz promeuvent une démarche systématique d'internationalisation de l'entreprise, fondent des filiales, notamment en Suisse, ainsi que des sociétés de distribution et de service sur de nombreux marchés européens clés. Aujourd'hui encore, la proximité client reste l'un des principaux piliers du succès de TRUMPF.

En 1969, Berthold Leibinger inaugure le premier site de production de TRUMPF hors d'Europe. A Farmington (Connecticut), sur la côte est, il réussit à une date précoce à implanter TRUMPF aux Etats-Unis, qui dominaient alors le marché mondial des machines-outils. A ce jour, les Etats-Unis restent, après la Chine, le plus important marché étranger en dehors de l'Europe.

A partir de sa thèse de fin d'études, Berthold Leibinger a déposé plusieurs brevets sur ses inventions. Grâce aux revenus qu'ils lui ont procuré, il a acquis progressivement des parts de l'entreprise. En 1978, Berthold Leibinger possède, à l'âge de 48 ans, la majorité des parts de TRUMPF.

La même année, Berthold Leibinger devient président du directoire, et TRUMPF passe pour la première fois la barre des 100 millions de marks de chiffre d'affaires. Jusqu'à la passation de pouvoir de 2005, Berthold Leibinger a fait de TRUMPF un acteur mondial, avec un chiffre d'affaires de 1,4 milliard d'euros et près de 6 000 collaborateurs.

En 2005, à l'âge de 75 ans et après 40 années à la tête de l'entreprise, il décide de passer la main à la nouvelle génération. Sa fille, Nicola Leibinger-Kammüller, devient présidente du directoire, et son fils, Peter Leibinger, vice-président. Berthold Leibinger prend alors la présidence du conseil de surveillance, poste qu'il occupe jusqu'en 2012.

Mécène et personnage public : l'œuvre de Berthold Leibinger en dehors de l'entreprise


Votre contact pour de plus amples informations

Dr. Andreas Möller, Leiter Unternehmenskommunikation und Politik, TRUMPF
Dr. Andreas Möller
Responsable Communication d’entreprise et politique

Close

Country/region and language selection

Please take note of

You have selected France. Based on your configuration, United States might be more suitable. Would you like to keep or change the selection?

France
United States

Or, select a country or a region.