Nous utilisons des cookies pour assurer la mise à disposition et les fonctionnalités de ce site Internet. Si nous pouvons également utiliser des cookies à d'autres fins, veuillez cliquer ici. Informations relatives à la désactivation de cookies et à la protection des données

Andreas Schumacher, développeur logiciel chez TRUMPF à Ditzingen, a confiance en son savoir-faire – et dans le cours des choses.

Dès l'Université, Andreas Schumacher savait que dans sa future fonction d'informaticien, il ne voulait pas passer son temps assis devant son ordinateur. Chez TRUMPF, une part significative de son travail consiste à promouvoir la thématique de l'Industrie 4.0. En juillet 2017, il a lancé son premier grand projet : suite au rachat de la société française BeSpoon, TRUMPF travaille à un système de localisation qui permet de situer des objets presque au centimètre près dans une pièce. Grâce au développement d'un nouveau type de récepteur radio et à l'utilisation de « tags » fixés sur les objets cibles, il est par exemple possible de suivre différents produits dans de grands halls de production avec une précision pouvant atteindre 10 centimètres. « Il s'agit pour nous, chez TRUMPF, d'un domaine nouveau, et il y a chaque jour quelque chose de nouveau à apprendre », explique Andreas Schumacher. « TRUMPF se trouve en terrain inconnu, car le savoir-faire technique n'est tout simplement pas disponible dans une telle ampleur. »

Avancer hardiment sur de nouvelles voies

TRUMPF souhaite mettre rapidement sa nouvelle technologie sur le marché. En tant que développeur logiciel, Andreas est chargé de trancher de nombreuses questions : avec quels partenaires allons-nous travailler ? Quels systèmes allons-nous intégrer ? Il arrive couramment que les cartes soient rebattues au cours d'un projet, et les conditions générales peuvent changer en permanence, notamment du fait de la collaboration avec les partenaires. Il n'est pas toujours facile de tenir sa position.

Le courage récompensé

Assumer si jeune une telle responsabilité demande beaucoup de courage. Mais Andreas Schumacher a trouvé comment gérer cette pression. Il sait qu'il doit s'investir à fond dans son projet, et que tout finira par marcher. Et c'est effectivement ce qui arrive : le projet d'Andreas Schumacher fait actuellement l'objet d'essais en conditions réelles dans l'usine témoin de Chicago. Un premier grand succès pour le développeur logiciel. Il sera vraiment fier lorsque le projet sera finalisé, puis présenté au salon Euroblech en octobre 2018.

Prenez le temps de nous connaître

Contact

Silke Buchholz
Ressources Humaines
E-mail
Service et contact