Sélection du pays/de la région et de la langue
Accéder à MyTRUMPF
Accéder à MyTRUMPF

Refendage avec cisailles à tôles, cisailles universelles et grignoteuses

Nous vous proposons différentes solutions de refendage : des cisailles à tôles, des cisailles universelles et des grignoteuses.

Procédés cisailles

Procédés cisailles

Le principe de cisaillage autorise les déformations de matière mais aucune perte de matière due aux chutes. Lors de la découpe avec une cisaille à tôles, le couteau supérieur pour le coulisseau se déplace contre le couteau inférieur fixe pour la table de coupe. Une tension élevée est exercée sur la matière à usiner et entraîne ce que l'on appelle un « effet ciseaux ». Avec les cisailles à tôles, la matière est cisaillée à grande vitesse de coupe et la force de cisaillage du couteau pour le coulisseau est complètement absorbée par le couteau pour la table de coupe.

Avantages

  • Facilité de cisaillage de courbes
  • Coupe précise et rapide
  • Longue durée de vie des outils
  • Refendage sans copeaux
  • Bonne qualité de coupe

Procédés cisailles universelles

Procédés cisaille universelle

Avec les cisailles universelles, une déformation de la tôle est complètement évitée. Contrairement aux cisailles classiques, les cisailles universelles possèdent deux guides de coupe, l'un à côté de l'autre. Le couteau accomplie alors un mouvement pivotant dans le jeu de coupe et un mouvement ascendant réalise la coupe. Le copeau découpé s'enroule en forme de spirale. De nombreux couteaux adaptés à une large gamme d'utilisations ont été développés pour les cisailles universelles. Un couteau étroit et filigrane augmente la facilité de cisaillage de courbes. Un couteau robuste, au contraire, se prête aux coupes de feuillards droites.

Avantages

  • Coupe sans déformation
  • Bonne qualité de coupe
  • Grande vitesse d'exécution

Procédés grignoteuses

Grignoter est un procédé à froid sans influence thermique. Contrairement aux procédés thermiques ou aux autres procédés mécaniques, grignoter n'émet aucune émission sous forme de poussière, de gaz ou bien de fumée. La matière découpée tombe sous forme de copeaux. L'outil est composé d'un poinçon et d'une matrice.

Le principe de la grignoteuse se base sur le refendage de pièces en forme de plaque par une succession rapide de coups de poinçon. Les mouvements de descente et de montée du poinçon grignotent une trajectoire de coupe dans la tôle. La force de poinçonnage du poinçon est complètement absorbée par les supports de la matrice. Ces derniers sont donc non seulement robustes mais également composés d'aciers hautement résistants.

Procédé de grignotage

Variété de poinçons

  • Des poinçons ronds creux sont utilisés jusqu'à 3,5 mm. Ainsi vous pouvez tourner les machines sur le « point ».
  • Des poinçons carrés sont utilisés à partir de 3,5 mm. Cette forme de poinçon étroite offre une grande maniabilité.

Avantages

  • Coupes sans émissions ni déformations
  • Vitesse de refendage élevée
  • Vue dégagée sur la surface de travail
  • Faible force d'avance, indépendamment de l'épaisseur de tôle

Vous pourriez également être intéressé par ces thèmes

Service et contact