Sélection du pays/de la région et de la langue

Raccordement avec machines à fermer les plis et sertisseuses

Les procédés d’assemblage mécaniques sont souvent utilisés pour relier deux pièces différentes. Nos machines à fermer les plis et sertisseuses présentent des différences fondamentales.

Procédés machines à fermer les plis

Le joint agrafé présente une légère précontrainte et est pratiquement étanche à l'air et aux liquides. Le pliage s'effectue en trois niveaux de pliage de 30°, 75° et 90°. La structure de la surface n'est donc pas endommagée et la machine s'adapte automatiquement aux différentes épaisseurs de tôle.

Procédés machine à fermer les plis

Les machines à fermer les plis TRUMPF permettent de fermer des agrafes Pittsburgh à l'aide d'un procédé automatique, presque silencieux combinant des mouvements de roulement et de glissement. La préparation des plis écrasés est réalisée sur une machine statique : elle déforme les bords de la tôle, puis une tôle à agrafage sur bords relevés est emboîtée sur l'agrafe Pittsburgh. Vous pouvez ainsi relier deux pièces ou plus. 

La machine à fermer les plis TruTool F 125 serre et ferme les agrafages angulaires et sur bords relevés par martèlement. L'outil en position libre ferme les plis préformés, même dans les coins et les angles. Un marteau à ressort assure une qualité régulière, même en cas de fluctuation de l'épaisseur de tôle.

Avantages

  • Qualité de pli constante sur les tôles droites et courbées
  • Fermeture de plis rapide et hautement résistante

Procédés sertisseuses

Procédés sertisseuse

En cas d'assemblage dit par clinchage, les tôles à relier sont d'abord posées les unes sur les autres. L'outil coupe ensuite une jonction dans les deux tôles par un procédé de poinçonnage et de déformation combiné. La tôle supérieure est ainsi assemblée avec la tôle inférieure par crabotage et les tôles sont agrafées ensembles. Une liaison indissociable sans matière d'apport ni chaleur est donc créée. La matière ne doit être ni préparée ni réusinée pour ce processus d'assemblage. Les coûts d'éléments de connexion, de vis et de rivets sont éliminés. Ce procédé sans émission est économique et produit des raccordements non seulement solides et durables mais aussi esthétiques. L'assemblage se présente comme l'alternative compétitive au soudage par points, rivetage ou bien aux procédures hydrauliques.

Avantages

  • Pas de traitement préalable ni réusinage nécessaires
  • Pour des raccordements crabotés et résistants à la corrosion
  • Alternative aux éléments de connexion comme les rivets et les vis
  • Pas de dégagement de chaleur ou de projection d'étincelles
  • Pas de gaz ou vapeurs toxiques

Vous pourriez également être intéressé par ces thèmes

Service et contact