You have selected France. Based on your configuration, United States might be more appropriate. Do you want to keep or change the selection?

Dentaire | TRUMPF

Impression 3D en technologie dentaire

L'impression a un avenir radieux

Les prothèses dentaires sur implants sont le segment de l'industrie dentaire à la plus forte croissance dans le monde. Il est donc de plus en plus urgent pour les laboratoires dentaires d'exploiter ce domaine d'avenir lucratif avec des imprimantes 3D très productives, et de répondre ainsi à la pression croissante des coûts et de la concurrence dans le secteur. Les pages qui suivent présentent un aperçu des avantages apportés par l'impression métal 3D pour votre future activité. Vous allez également  découvrir avec quelles imprimantes métal 3D, solutions logicielles et services spécifiques vous pourrez vous mettre dans les meilleures conditions.

Qu'est-ce que l'impression métal 3D dentaire et quels sont les procédés disponibles ?

Du moulage à l'impression 3D en passant par le fraisage, l'histoire du développement de la métallurgie se reflète également dans la technologie dentaire. Les prothèses dentaires en métal, qui étaient fabriquées par moulage, sortent désormais de l'imprimante 3D. Le processus est encore plus rentable et plus rapide que le fraisage. Pour la fabrication additive de prothèses dentaires,  différents procédés d'impression métal 3D sont disponibles pour l'industrie dentaire. Avec la technique Laser Metal Fusion (LMF), le laser crée de nouvelles pièces à partir de poudre, couche après couche. Ce procédé, également  connu sous le nom de Selective Laser Melting (SLM) ou de Powder Bed Fusion (PBD), est utilisé, par exemple, dans la production de haute précision  de  prothèses dentaires sur  implants. Globalement, un grand nombre de géométries spécifiques peuvent être réalisées de manière simple. Il n'est plus nécessaire de séparer les chaînons des bridges, ni de corriger le rayon de la fraise. L'avantage : plus de place  dans les zones importantes de l'objet Les rétentions pour les facettes en matière plastique et les contre-dépouilles peuvent être réalisées sans aucun problème.

Quels sont les avantages de l'impression métal 3D dentaire ?

Plus rapide, plus rentable et nouvelles indications dentaires grâce à une chaîne de processus hybride. L'investissement dans la fabrication additive vaut le coup à bien des égards pour les laboratoires dentaires.

Prothèses spécifiques - fabriquées en série

De nombreuses  géométries spécifiques peuvent être réalisées facilement et de manière productive avec la technique Laser Metal Fusion (LMF). Des fonctions comme Multilaser ou Multiplate assurent la fabrication productive de composants dentaires spécifiques.

Plus vite au résultat

Une imprimante 3D dentaire produit des prothèses dentaires beaucoup plus rapidement que les méthodes conventionnelles et que le fraisage. L'impression métal 3D offre ses nombreux avantages non seulement au niveau de la production, mais aussi dans la préparation du travail, plus rapide grâce à la chaîne de processus numérique. Les techniciens dentaires  peuvent ainsi travailler avec des enregistrements numériques transmis aux laboratoires dentaires en temps réel. Les empreintes numériques éliminent le besoin de modèles en plâtre et d'empreintes en silicone.

Large éventail d'indications

Avec l'impression dentaire 3D vous fabriquez  une grande variété d'indications dentaires de manière précise et économe en matières. Avec la  connexion numérique des installations TruPrint et de la fraiseuse, des indications telles que des couronnes et des bridges sur implants, des couronnes télescopiques et des piliers peuvent être produits de manière rentable dans un processus hybride. C'est également là que l'impression directe de piliers spécifiques sur des pièces de base spéciales (préformes) en titane ou en cobalt-chrome trouve son utilité.

Moins de matière, plus de qualité

Comme l'imprimante 3D ne traite que la quantité de poudre métallique dont elle a réellement besoin, les utilisateurs économisent du matériel et de l'argent. En même temps, l'environnement bénéficie de l'utilisation durable de  matières telles que le cobalt-chrome. L'excédent de poudre peut être facilement réutilisé après le processus d'impression. Les imprimantes 3D peuvent  réaliser de manière optimale des géométries complexes telles que des coins et des bords  dans un espace très réduit. Les prothésistes dentaires peuvent ainsi augmenter considérablement la qualité de leurs pièces.

Fabrication rentable dans un processus hybride

Grâce à des interfaces ouvertes, l'imprimante 3D peut être intégrée de manière optimale dans les chaînes de processus  CAO/FAO existantes. Les laboratoires dentaires n'ont pas à changer tout leur système. Les avantages de ce workflow hybride : des délais de production plus courts, des coûts réduits.

Impression métal 3D dentaire - questions et réponses

Combien de pièces peuvent tenir sur une plaque de substrat (Ø 100 mm) ?

Suivant la forme, jusqu'à 100 couronnes sur une plaque de diamètre d'environ 100 mm.

Combien de temps faut-il pour imprimer une plaque complète (Ø 100 mm) avec des couronnes et des bridges ?

Une plaque  avec environ 100 couronnes peut être imprimée en trois heures environ avec un double laser. Un laser simple prend environ cinq heures.

Quelles applications puis-je réaliser avec une imprimante 3D métal ?

Les couronnes, les bridges, les micro-attaches et les superstructures ainsi que tous les objets reposant sur implants, tels que les piliers simples, les couronnes télescopiques, les pièces primaires et secondaires, les pièces orthodontiques, les moulages de fermoirs et les prothèses partielles  peuvent être fabriqués de manière additive.

Quelle matière est utilisée pour l'impression 3D de prothèses dentaires ?

Le cobalt-chrome et le titane peuvent être facilement traités par une imprimante 3D. De manière générale, il n'y a aucune restriction au niveau de la matière utilisée en raison de l'architecture ouverte du système. Des solutions Plug and Play pour de nombreuses poudres permettent de plus un démarrage facile et rapide.

De quelle place ai-je besoin dans le laboratoire pour mon imprimante 3D ?

Les imprimantes 3D sont très faciles à installer dans les laboratoires dentaires ; elles peuvent passer par une porte normale et entrer dans un ascenseur. Elles ne nécessitent pas d'air comprimé et fonctionnent avec un courant électrique normal (230 V). Le poids d'une machine est d'environ  650 kg (y compris la poudre).

Ai-je besoin d'un raccordement au gaz pour faire fonctionner l'imprimante 3D ?

TruPrint 1000 et TruPrint 2000 fonctionnent avec une bouteille de gaz.

Workflow hybride

Workflow hybride : préparer votre production dentaire pour l'avenir

Le passage par la fraiseuse est une étape importante  sur le chemin de la production automatisée en série dans la technologie dentaire.

En savoir plus

Workflow hybride : préparer votre production de prothèses dentaires pour l'avenir

La tendance est claire : les prothèses dentaires sont de plus en plus produites  en série de manière automatique. Pour pouvoir produire de manière compétitive un maximum de composants de grande qualité, il est de plus en plus important pour les laboratoires dentaires de s'appuyer sur un workflow numérisé cohérent et sur une combinaison intelligente  de technologies d'impression 3D et de fraisage. Des interfaces informatiques  ouvertes et la coopération avec les partenaires constituent la base de cette chaîne de processus hybride, qui présente avant tout deux avantages :  des délais de production plus courts et des coûts réduits.

Intégration dans la chaîne de processus numérique

Le passage numérique  par la fraiseuse est une étape importante sur le chemin de la production de masse automatisée dans la technologie dentaire. Les experts  ont élargi à cette fin l'interface informatique des systèmes de fabrication additive. Le workflow hybride permet  d'imprimer des prothèses dentaires sur implants et des pièces télescopiques, puis de les  retravailler par fraisage. Grâce à des résultats très précis , les implants et les prothèses dentaires peuvent être solidement vissés.

C'est ce à quoi ressemble un workflow hybride dans la pratique

Nos machines pour votre futur additif

TruPrint 1000 et TruPrint 2000

Avec les systèmes de fabrication additive  TruPrint 1000 et TruPrint 2000 de TRUMPF, vous imprimez une large palette  d'indications dentaires de manière très productive, économe en matières et précise.

En savoir plus

Montez d'un cran : avec les installations TruPrint et l'option Multilaser

La TruPrint 1000 et la TruPrint 2000 sont, avec la fonction Multilaser, les imprimantes 3D les plus productives  jusqu'à présent pour les pièces dentaires métalliques. Les imprimantes 3D  de TRUMPF sont beaucoup plus efficaces que les procédés  habituels et les fraiseuses. Mais ce n'est pas tout : un autre point fort est la possibilité de connecter les deux machines à des unités de fraisage. Cela élargit sensiblement la gamme d'applications des imprimantes 3D dentaires.

Tels sont les avantages des imprimantes métal 3D de TRUMPF

Exemples d'application dentaire

Dental product produced with the TruPrint 1000

Produit dentaire

Le secteur dentaire bénéficie également des nombreux avantages de la fabrication additive. Couche par couche, les matériaux biocompatibles peuvent être utilisés pour construire un nombre illimité d'indications complexes avec une grande précision et en un temps record. Les unités de la plaque de substrat illustrée ont été fabriquées en trois  heures environ, avec quelque 1 200 couches.

Prothèses partielles amovibles (Removable partial dentures - RPD) imprimées avec la TruPrint 2000

Prothèses dentaires squelettées

Le petit diamètre du faisceau de seulement 55 µm du laser de la TruPrint 2000 vous permet d'obtenir une très haute qualité de surface et des détails d'une grande précision, ce qui présente un avantage particulier pour les composants dentaires. La faible aspérité de surface permet également de gagner du temps au moment du réusinage manuel.

Prothèse squelettée fabriquée à l'aide de la TruPrint 1000

Prothèses squelettées

La fabrication additive permet de produire des structures extrêmement fines, comme celles des prothèses squelettées, avec une liberté de conception totale sur la TruPrint 1000.

Piliers individuels personnalisés sur préformes

Jusqu'à 64 piliers implantaires individuels peuvent être imprimés sur une préforme et retirés facilement de la plaque. Seule la partie spécifique au patient est imprimée.

Vous pourriez également être intéressé par ces thèmes

Contact
Ventes Additive Manufacturing
Courriel
Téléchargements
Service et contact