You have selected France. Based on your configuration, United States might be more appropriate. Do you want to keep or change the selection?

Comparaison des technologies de découpe laser | TRUMPF
La découpe laser comparée à d'autres technologies

Comparatif découpe laser, découpe plasma et oxycoupage

Plusieurs procédés de découpe différents sont à la disposition des entreprises pour découper les matériaux métalliques. Les trois procédés les plus courants sont comparés ici : en comparaison directe avec la découpe plasma et l'oxycoupage, le laser se distingue par sa grande précision et sa vitesse d'exécution – même avec des matériaux non métalliques.

  Icon
Découpe laser
Icon
Découpe plasma
 
Icon
Oxycoupage
Domaine d'application habituel
  • Matériaux métalliques (acier de construction, acier inoxydable, aluminium, cuivre, laiton, tôles, tôles galvanisées)
  • Matériaux non métalliques (carbone, verre, matière plastique, bois, cuir, etc.)

  • Matériaux métalliques (acier, acier inoxydable, aluminium, cuivre et laiton, divers métaux conducteurs)

  • Matériaux métalliques (acier de construction et aciers faiblement alliés, mais pas aluminium ou acier inoxydable). Seuls les métaux, dont les oxydes ont un point de fusion inférieur à celui du métal de base, peuvent être découpés par ce procédé.

Plage d'épaisseur De 0,5 mm jusqu'à plus de 30 mm Guidé manuellement jusqu'à 38 mm ; géré par ordinateur jusqu'à 150 mm** avec des besoins extrêmes en énergie

De 1 mm à 1 000 mm

Qualité Faible rugosité des bords et formation de bavures ; très peu d'amas ; selon l'épaisseur de tôle, pratiquement aucune retouche Beaucoup d'amas ; joints très larges ; beaucoup de retouches (p. ex. ébavurage) nécessaires Beaucoup d'amas ; joints très larges ; beaucoup de retouches nécessaires
Productivité Vitesse d'exécution élevée pour un système complet à maintenance réduite ; déroulement fluide du process Fortement dépendant du contour et des exigences ; la fiabilité de process n'est pas toujours garantie - pour un process fiable, le diamètre de perçage doit par exemple être au moins trois fois plus épais que la tôle pour l'aluminium et l'acier inoxydable Faible productivité dans la mesure où il s'agit principalement d'un process manuel, qui dure donc longtemps ; le métal doit d'abord être chauffé
Précision Faisceau lumineux extrêmement fin ; contours filigranes possibles Faisceau relativement épais ; contours filigranes impossibles Apport de chaleur élevé, moins de précision possible
Vitesse Très rapide (plusieurs mètres par seconde) Rapide pour les coupes biaises dans des tôles épaisses Lent (par exemple, une tôle de 10 mm d'épaisseur jusqu'à 750 mm/min parce que le métal doit être préchauffé)
Flexibilité de contour Très élevée. Faible largeur de faisceau de< 0,5 mm avec des angles précis et de très petits trous Basse. Hautes largeurs de faisceau de 1 mm à 4 mm, pas de contours intérieurs à angles aigus, coins imprécis et « arrondis », la plus petite dimension du perçage doit être de une à trois fois plus grande que l'épaisseur de la tôle, apport de chaleur élevé Basse. Pas de petits trous ou de formes détaillées, mais plutôt des formes volumineuses et grossières. Permet des angles prononcés jusqu'à 70° (contre 45° pour le plasma) en raison de la concentration du jet d'oxygène
Durabilité de la technologie Très élevée. La découpe laser est une technologie innovante en développement continu. Le laser peut couper en deux et trois dimensions, avec plusieurs axes et différents matériaux. Les tubes et les profilés peuvent également être usinés. Élevée. Les machines CNC de découpe plasma sont polyvalentes. Le laser peut ainsi découper en deux et trois dimensions sur plusieurs axes. Des tubes peuvent de plus être usinés. Basse. La technologie ne peut plus être adaptée aux nouvelles exigences de découpe, entre autres parce que seules quelques variables (par exemple la buse) peuvent être développées et améliorées.

Vous pourriez également être intéressé par ces thèmes

Service et contact